Mary Robinson

Le XXIème siècle c’est le siècle de l’Afrique.- Mary Robinson

Membre du Comité consultatif Eminent de l'AWEPA

Programme de vision stratégique mozambicain

Visite d’échange, en novembre, de la Commission des pétitions du Parlement mozambicain à la Gästrike Återvinnare (usine environnementale et de recyclage) en Suède. Les délégués ont découvert le fonctionnement du système suédois de collecte, de tri, de traitement, de planification et de taxation des déchets.

Visite d’échange, en novembre, de la Commission des pétitions du Parlement mozambicain à la Gästrike Återvinnare (usine environnementale et de recyclage) en Suède. Les délégués ont découvert le fonctionnement du système suédois de collecte, de tri, de traitement, de planification et de taxation des déchets.

Historique

L’AWEPA soutient le processus démocratique au Mozambique depuis 1992. Ayant commencé par mettre en œuvre des programmes d’éducation civique et des projets d’observation électorale de grande envergure, l’Association a par la suite axé ses efforts sur les programmes de renforcement des capacités destinés aux organes élus, notamment ces dix dernières années.

Au Mozambique, l’AWEPA travaille dans le cadre de son programme pluriannuel, constitué de quatre composantes : le soutien au Parlement, le soutien aux autorités locales, le soutien aux partis politiques, et la recherche et les publications. Les questions transversales telles que le VIH/sida, l’égalité des sexes et les droits de l’enfant font partie intégrante des programmes.

En 2012, des lois importantes ont été adoptées afin d’améliorer la bonne gouvernance et la transparence au Mozambique. Le Parlement a rédigé cinq lois visant à amender la législation électorale qui ouvrira la voie aux élections municipales en 2013, de même qu’aux élections nationales en 2014. Le programme 2013 de l’AWEPA au Mozambique s’attachera donc à éclairer les membres des partis politiques et les journalistes sur la nouvelle législation électorale et sur leur rôle d’observateurs électoraux.
Par ailleurs, l’AWEPA collabore avec le Programme frison d’assainissement urbain (FUSP), en partenariat avec le ministère de l’administration de l’État et la Direction nationale de l’eau du Mozambique. Le FUSP est un consortium de partenaires néerlandais en gestion de l’eau (Water Board Fryslân, Vitens Water Company, province de Frise et association des municipalités frisonnes) qui cherche à résoudre les problèmes d’assainissement et d’hygiène qui se posent dans les zones urbaines et périurbaines du Mozambique.

Objectifs

L’objectif du programme au Mozambique est de contribuer au développement d’un processus démocratique, s’appuyant sur des institutions dont les rouages fonctionnent convenablement ainsi que sur une bonne connaissance et le respect de l’état de droit et des droits de l’homme, dans l’intérêt des citoyens mozambicains. L’AWEPA travaille en coopération avec différents partenaires, essentiellement le Parlement, les municipalités, les assemblées provinciales et les partis politiques, afin de renforcer leurs capacités et de créer des occasions d’échange d’informations et de meilleures pratiques.

Ses activités au Mozambique tournent autour de trois grands axes :

  • Soutien au Parlement : l’AWEPA contribue à renforcer la capacité du Parlement à assumer plus efficacement ses fonctions de législation, de supervision et de représentation, et à superviser les dépenses publiques ;
  • Soutien aux autorités locales : l’AWEPA contribue à renforcer la capacité des assemblées municipales et provinciales à assumer plus efficacement leurs fonctions de supervision, de législation et de représentation d’une manière générale, et à faire respecter les principes de responsabilité et de transparence des dépenses publiques ;
  • Soutien aux partis politiques : l’AWEPA contribue à renforcer la capacité des partis politiques à participer plus efficacement au processus démocratique multipartite en période électorale et non électorale, et à nouer des relations constructives entre les parlementaires et les partis.

Résultats

L’AWEPA a contribué au développement d’un processus démocratique, s’appuyant sur des institutions dont les rouages fonctionnent convenablement ainsi que sur une bonne connaissance et le respect de l’état de droit et des droits de l’homme, dans l’intérêt des citoyens mozambicains. Au total, 980 personnes ont participé aux activités organisées par l’Association en 2012. Les résultats suivants peuvent être attribués aux actions de renforcement des capacités menées par l’AWEPA au Mozambique dans le cadre de son programme de soutien au Parlement :

  • Les capacités institutionnelles des parlementaires ont été renforcées, notamment en matière d’administration et de réglementation, ainsi que de technologies de l’information et de la communication (TIC) ;
  • La fonction de représentation des parlementaires a été dynamisée grâce à une visite d’échange de la Commission des pétitions en Suède ;
  • Les législateurs mozambicains ont recueilli des informations concernant constitutionnelles, des droits de l’homme et de la légalité, et, pour l’autre, à sensibiliser la Commission des affaires sociales, de l’égalité des sexes et de l’environnement à la nouvelle loi sur la famille. De plus, plusieurs journalistes ont été initiés au code pénal mozambicain ;
  • Des commissions parlementaires ciblées ont été sensibilisées à certaines lois nationales et internationales. Le Cabinet parlementaire des femmes et la Commission de la planification et de la budgétisation ont été sensibilisés à l’avortement sans risque et à la mise en œuvre des recommandations issues du Forum de Busan, respectivement ; la fonction de supervision du Parlement a été renforcée en formant les parlementaires au suivi de l’aide au développement ;
  • Après avoir assisté à la 31e session du Forum parlementaire de la SADC, tenue à Maputo, les parlementaires ont été sensibilisés à l’importance de renforcer la démocratie parlementaire dans cette communauté ;
  • Les compétences du personnel parlementaire ont été consolidées par une formation aux relations publiques et à l’interaction avec le public.
  • En 2012, par son programme de soutien aux autorités locales, l’AWEPA a obtenu les résultats suivants :
  • Les compétences des conseillers, du personnel et des membres des municipalités ont été enrichies, notamment en matière de budgétisation et de planification ;
  • Les capacités des membres de l’Assemblée provinciale ont été élargies au moyen de séminaires sur leurs prérogatives et sur l’interaction avec d’autres institutions et la société civile ;
  • Un projet de coopération avec le FUSP, le ministère de l’administration de l’État et la Direction nationale de l’eau a été entrepris afin d’améliorer les services d’assainissement dans les zones urbaines et périurbaines du Mozambique.

Enfin, s’agissant du programme de soutien aux partis politiques de l’AWEPA :

  • Les capacités des partis politiques ont été accrues dans les domaines de la planification et de la budgétisation. Les stratégies de collecte de fonds pour les partis Frelimo, Renamo et Mouvement démocratique du Mozambique (MDM) ont été redéfinies ;
  • La réflexion concernant le processus de paix a été relancée par un séminaire sur les 20 années ayant suivi l’Accord de paix et sur la consolidation de la démocratie au Mozambique.
  • En outre, l’AWEPA a publié divers bulletins sur le processus politique traitant notamment de sujets tels que le programme législatif relatif à la lutte contre la corruption, la réponse mozambicaine aux crédits carbone et les élections municipales partielles. Ces bulletins sont publiés conjointement par le Centre pour l’intégrité publique (CIP) et l’AWEPA, et couvrent les élections et la démocratisation au Mozambique depuis 1992.
No more related posts found